Ballet Marie-Thérèse

Le temps nous soumet au provisoire. Il s’écoule comme le sable dans la clepsydre ou comme l’eau qui fuit entre les doigts. Impossible d’en suspendre le vol ni d’en arrêter le cours, comme le supplie Lamartine. (cf. Le lac). Le temps nous charrie d’un instant à l’autre, vers un « au-delà » qui nous fait éprouver la finitude des choses et des êtres. Passeurs « d’un monde à l’autre », de saison en saison les oiseaux migrateurs que nous observons d’ici-bas, ne nous font-ils pas comprendre que nous ne sommes… nous-mêmes… que des oiseaux de passage ?

mtballet2018 (2)

« Oiseaux de passage », plâtre et grillage

Auparavant, que danse la vie au gré du vent et des intempéries. Accrochons-nous aux branches pour y jouer toutes les figures possibles et que l’automne nous ménage encore en dépit de la fragilité de nos attaches. Fragilité que nous, humains, partageons avec la nature…

mtballet2018 (1)

« Hymne à la vie » – Terre cuite patinée

La chrysalide s’ouvre. Cela pousse de l’intérieur. Avec force et douceur, la nature accomplit son dessein. Une métamorphose s’opère pour pouvoir prendre un nouvel essor. Nécessairement. Transformation pour sublimer, se régénérer ou renaître.

IMG_0564_800

« Chrysalide »

reportage:

balletdomi_2260balletdomi_2243

reportage par Alain Muzelle:

ballet_9819DSC_9657DSC_9768DSC_9774DSC_9834

Ses participations en 2017, 2016, 2015 et 2014 :

https://artsponcin.com/artistes-presents-en-2017/ballet-marie-therese/

https://artsponcin.wordpress.com/artistes-presents-en-2016-ressources-et-liens/marie-the-ballet/